ARC_PHONO

 

Accueil
•••
•••

 

ARC_PHONO
Archives d’ambiances sonores
de lieux intérieurs en voie de disparition
ou de transformation

Le groupe de recherche et de création interdisciplinaires ARC_PHONO, financé par le Centre de recherche-création en arts et technologies médiatiques HexagramUQAM (2005-2008) et le Fonds québécois de recherche sur la société et la culture (FQRSC, 2009-2012) s'est donné comme mandat de faire la captation audio de lieux intérieurs caractéristiques de notre société nord-américaine. Les lieux sont marqués visiblement par leur histoire, l'époque qui les a vus naître, par leur architecture, les matériaux et les usages communs et par le développement sans précédent de l'urbanisme. Les lieux contiennent aussi un incroyable réservoir de possibilités sonores, on pourrait même parler d'identité sonore. Nous distinguons aisément un enregistrement audio fait dans les rues de Tokyo, de Paris ou de New York. Qu'en est-il de l'identité sonore de l'espace bâti? Le groupe ARC_PHONO, composé de chercheurs universitaires, d'artistes, de professionnels de l'audio et de l'informatique, a posé l'hypothèse que de nombreux espaces urbains intérieurs ont emmagasiné, sous la forme d'empreintes sonores, une partie de leur histoire. Et comme ces espaces intérieurs sont appelés à être transformés ou à disparaître, comment pourrions-nous en conserver une trace par le biais de l'archivage sonore? La recherche s'inscrit dans la tradition du « paysage sonore » et de l'écologie sonore développée par le compositeur et pédagogue canadien Raymond Murray Schafer (World Soundscape Project, 1960). L'écologie sonore se définit comme l'étude des sons dans leurs rapports avec la vie et la société. Enfin, la notion emblématique de paysage pourrait être doublée par celle de portrait sonore de lieux intérieurs, car ces espaces limités et encadrés par la proximité des effets sonores renvoient à une forme d’identité proche de la notion de portrait. De nouvelles avenues de recherche s’offrent à nous.

Le but de cette recherche vise à conserver une trace sur support audio numérique. Nous avons produit deux DVD, dont une première compilation de 2005 à 2009, une deuxième de 2009 à 2012. L’équipe de recherche est dirigée par Mario Côté, artiste, professeur à l’École des arts visuels et médiatiques (UQAM), et assistée de Brigitte Kerhervé, professeure au Département d’informatique (UQAM). De plus, se sont joints au groupe  Martin Hurtubise, professionnel du domaine de l’audio, Patrick Coulombe, artiste et programmeur, et Amaury Laburthe, programmeur. De 2005 à 2009, les assistants de recherche étaient Clara Bonnes et Frédéric Lavoie, maîtrise en arts visuels et médiatiques (UQAM), Édith Normandeau, maîtrise en aménagement (UdeM) et Josée Laplace, doctorat en études urbaines (UQAM). De 2009 à 2012, les assistants de recherche sont Sophie Castonguay et Danielle Raymond, doctorat en études et pratiques des arts (UQAM) et Audrey Douanne, Claudette Lemay et Alexandre Jimenez, maîtrise en arts visuels et médiatiques (UQAM).

En complément d’information, nous renvoyons à l’article de Fabien Deglise, Écouter la ville, paru dans Le Devoir du 6 décembre 2009 :
http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/278706/ecouter-la-ville

 

Mario Côté
Chercheur ARC_PHONO
http://www.hexagram.uqam.ca/
Artiste et professeur
École des arts visuels et médiatiques / UQAM
cote.mario@uqam.ca
514-987-3000, poste 6831

 

hexagram

 

www.000webhost.com